Précédent | Sommaire | Suivant

6. Les pièces

6.1. Introduction

La pièce est une charge de l'écu. Sa forme est purement géométrique.

Les bords de la pièce touchent, en règle générale, les bords de l'écu. Ses contours peuvent être modifiés par les différents traits existants, comme vu dans le chapitre précédent.

Les pièces ont une place définie dans l'écu en fonction de leurs forme. Si cette position change, il faut le mentionner.

La taille et la forme des pièces peuvent varier. La pièce change alors de nom. A ce moment, s'il s'agit d'une pièce honorable, elle perd son caractère honorable.

Les pièces sont classées en trois catégories:

6.2. Les pièces honorables

6.2.1. La fasce

La fasce est une « bande » horizontale. Elle est placée, lorsqu’elle est seule, au centre de l’écu :


D'hermine à une fasce de gueules

Le nombre de fasces peut varier. Il faut alors le blasonner :


D'hermine à deux fasces de gueules

La position, si elle n’est pas celle par défaut, doit aussi être blasonnée. Ainsi, une fasce peut être haussée ou abaissée :


D'hermine à une fasce abaissée de gueules


D'hermine à une fasce haussée de gueules

Lorsque la fasce diminue de taille, elle devient une trangle :


D'hermine à une trangle de gueules

Lorsqu’elle diminue encore, elle devient une burelle :


D'hermine à cinq burelles de gueules

Enfin, plus petite encore, on parle de filet :


D'hermine à un filet de gueules

Deux filets forment une jumelle, trois, une tierce :


D'hermine à la jumelle en fasce de gueules


D'hermine à la tierce en fasce de gueules

6.2.2. Le pal

Le pal est le correspondant vertical de la fasce :


D'azur au pal d'or

A l’instar de la fasce, la position du pal peut être modifiée : pal déporté à dextre ou à senestre, pal adextré ou senestré :


D'azur au pal déporté à dextre d'or


D'azur au pal senestré d'or

Le pal diminué est une vergette :


d'azur à quatre vergettes d'or

6.2.3. Le chef

Le chef est une fasce placée en haut de l’écu :


D'azur au chef d'hermine

6.2.4. La bande

La bande est une pièce oblique, partant du coin haut dextre de l’écu :


De vair à la bande de sable

La première diminution de la bande est la cotice, la seconde le bâton :


De vair à la cotice de sable


De vair au bâton de sable

Lorsque le bâton est alésé, on parle de bâton péri :


De vair au bâton péri de sable

6.2.5. La barre

La barre est l’inverse de la bande :


D'or à la barre de gueules

Les diminutions de la barre sont la traverse et le bâton en barre :


D'or à la traverse de gueules


D'or au bâton en barre de gueules

Pour le bâton en barre alésé, on dira bâton péri en barre :


D'or au bâton péri en barre de gueules

6.2.6. Le chevron

Le chevron est un « V » inversé :


D'argent au chevron de sable

Les diminutions du chevron sont l’étai et le chevronel :


D'argent à l'étai de sable


D'argent au chevronel de sable

Le chevron peut être écimé, failli à dextre ou à senestre :


D'argent au chevron écimé de sable


D'argent au chevron failli à dextre de sable

6.2.7. La bordure

La bordure, comme son nom l’indique, est une pièce bordant l’écu. Sa taille est d’environ 1/7 de celle de l’écu :


D'azur au chef d'hermine, à la bordure d'or

La diminution de la bordure est la filière :


D'azur au chef d'hermine, à la filiere d'or

Une bordure (comme toutes les autres pièces), peut être chargée de meubles ou rebattue (p. ex. componée) :


D'azur au chef d'hermine, à la bordure componée de gueules et d'argent


D'azur au chef d'hermine, à la bordure d'or herminée de sable

6.2.8. L'orle

L’orle est une bordure « intérieure » :


D'argent à l'orle d'azur

6.2.9. L'écusson

L’écusson est une réduction de l’écu. Il est dit sur le tout lorsqu’il est placé au centre de l’écu :


D'argent, sur le tout de gueules

Lorsque l’écusson sur le tout est chargé d’un autre écusson, on dira que celui-ci est sur le tout du tout :


D'argent, sur le tout de gueules, sur le tout du tout d'or

Lorsque l’écusson n’est pas en abîme, il faut préciser sa position :


D'argent à l'écusson de gueules au canton dextre du chef

6.3. Les pièces moins honorables

6.3.1. La croix

La croix est très utilisée en héraldique. Il en existe une très grande variété.
La croix de base touche les bords de l’écu :


D'or à la croix de sable

Lorsque ce n’est pas le cas elle est dite alésée :


D'or à la croix alésée de sable

Comme vu dans le chapitre traitant des traits, ses contours peuvent être modifiés :


D'or à la croix ondée de sable

Les autres croix les plus utilisées sont la croix pattée, la croix de Malte, la croix potencée, la croix fleuronnée, la croix ancrée, la croix tréflée, la croix recroisettée et la croix partiarcale ou croix de Lorraine:


D'or à la croix pattée de sable


D'or à la croix de Malte de sable


D'or à la croix potencée de sable


D'or à la croix fleuronnée de sable


D'or à la croix ancrée de sable


D'or à la croix tréflée de sable


D'or à la croix recroisettée de sable


D'or à la croix partiarcale de sable
ou
d'or à la croix de Lorraine de sable

Il existe bien entendu de nombreuses autres croix, mais il serait impossible d’en dresser ici une liste exhaustive.

6.3.2. Le sautoir

Le sautoir est la combinaison d’une barre et d’une bande :


De sable au sautoir d'or

6.3.3. Le franc-quartier

Le franc-quartier représente le quart dextre de l’écu :


D'azur au franc-quartier d'or

Si sa position est modifiée, il faut le spécifier :


D'azur au francquartier senestre d'or

6.3.4. Le franc-canton

Le franc-canton est le canton senestre du chef. Il donc plus petit que le franc-quartier :


D'argent au franc-canton de gueules

Si sa position change, il faut le précisier. L’écu peut de diviser en 12 cantons :


Découpage de l'écu

6.3.5. Le giron

Le giron est un triangle placé au canton dextre du chef :


D'azur au giron d'or

Tout changement de position doit bien entendu être blasonné.

6.3.6. La champagne (ou campagne)

La champagne est une fasce abaissée en pointe :


De contre-vair à la champagne de sinople

6.3.7. La pile

La pile est un triangle renversé, allant du chef à la pointe :


D'azur à la pile de vair

Elle peut être présente en plus grand nombre :


D'or à quatre piles de gueules

6.4. Les autres pièces

Il existe d’autres pièces qui n’appartiennent pas aux deux premières catégories. La première est le lambel. Il a souvent servi pour « briser » un écu (indiquer une branche cadette ou bâtarde) :


D'azur à l'étoile d'argent, au lambel d'or

Le nombre de pendants est de trois par défaut. Cependant, les pendants peuvent varier en nombre et en forme :


De gueules au lambel à cinq pendants d'argent

Lorsque les pendants sont droits, il arrive que le lambel prenne toute la largeur de l’écu :


De gueules au lambel à cinq pendants d'argent

Une autre pièce n’entrant pas dans les deux premières catégories est la hamaide:


D'or aux trois hamaides de gueules

Une troisième pièce est la pairle :


D'azur à la pairle d'or

Enfin, voici le gousset :


D'azur au gousset d'or

Lorsque les pièces apparaissent en nombre pair, on prend le nom de la pièce et on le transforme en adjectif. Ainsi, on pourra trouver des fascés, par exemple :


Fascé de sable et d'argent de huit pièces

Il en va de même pour le palé, le bandé, le burelé, …


Précédent | Sommaire | Suivant